Elle est morte depuis plus de 100 ans, mais quand on la regarde dans les yeux… Incroyable

Avec son visage angélique, ses cheveux blonds, ses joues potelées et son nœud jaune dans les cheveux, Rosalia repose dans son cercueil de verre depuis 1920.

On dirait vraiment qu’elle dort.

Quand j’ai vu ses photos, j’ai vraiment eu l’impression qu’elle était encore vivante et qu’elle voulait dire quelque chose.

Et cela est exacerbé par un mystère intriguant : les visiteurs affirment que ses yeux s’ouvrent – et se ferment – tous les jours.

Le mystère de Rosalia a fasciné des milliers de personnes au fil des ans et beaucoup ont désespérément cherché la réponse. Celle-ci est enfin arrivée.

Lisez la suite pour découvrir le secret qui se cache derrière le mystère des yeux de Rosalia…

Née à Palerme en 1918, la petite Rosalia Lombardo n’avait tragiquement que 2 ans lorsqu’elle mourut d’une pneumonie le 6 décembre 1920.

Complètement dévasté par sa mort, son père, Mario Lombardo, a emmené son corps chez le célèbre taxidermiste sicilien Alfredo Salafia.

Son corps a été embaumé et placé dans un cercueil de verre au couvent des Capucins de Palerme.

Grâce à l’embaumement de son corps, elle semble dormir paisiblement. La petite fille a ainsi acquis le surnom de « Belle au bois dormant ».

Le corps de Rosalia se trouve encore aujourd’hui dans les catacombes du monastère.

Étonnamment, des études ont révélé que ses organes sont restés presque entièrement intacts, ce qui lui vaut d’être considérée comme l’une des momies les mieux conservées au monde.

Et tout cela n’est qu’une partie de l’histoire qui fait de Rosalia une fille très spéciale…

Mais les chercheurs italiens pensent enfin avoir la réponse à cette énigme.

« Il s’agit d’une illusion d’optique produite par la lumière filtrant à travers les fenêtres latérales, qui est susceptible de changer au cours de la journée », a déclaré Dario Piombino-Mascali, conservateur des catacombes des Capucins où repose Rosalie, selon le Mirror .

Elle a ajouté : « [Ses yeux] ne sont pas complètement fermés, et en fait ils ne l’ont jamais été ».

Par ailleurs, le secret de l’impressionnante conservation du petit corps semble résider dans le fait que pour l’embaumement, Alfredo Salafia a utilisé des produits tels que le zinc, l’acide et l’alcool pour préserver la peau de Rosalia.

Vous trouverez ci-dessous une vidéo en Italien où il est question de la conservation de la petite momie :

Rosalia Lombardo, 1918/1920 Considerata la mummia più bella del mondo
Rosalia Lombardo, 1918/1920 Considerata la mummia più bella del mondo

Posted by Bella Sicilia on Wednesday, January 13, 2021
Même si cette histoire fait toujours parler d’elle, nous voulons penser à la petite Rosalia, dont la vie a été interrompue à l’âge de deux ans, d’une manière terrible.

Nous adressons nos prières à ceux qui l’ont connue et à ses proches.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *