Que signifient les fossettes dans le bas du dos ?

Vénus, Déesse de l’amour, donne son nom aux deux fossettes sensuelles que certaines femmes possèdent dans le bas du dos. Scientifiquement parlant, elles apparaissent lorsqu’un court ligament s’étire entre notre peau et notre épine iliaque supérieure. Mais dans l’imaginaire, ces deux petits trous parfaitement symétriques au niveau de la chute de reins laissent rêveurs…Ils ont même une portée plutôt sulfureuse. Envie d’en découvrir la signification ?

Véritable objet de convoitise, ces fossettes ont niveau du dos ont toujours fasciné et intrigué la majorité des gens. Pourquoi certains en ont et d’autres pas ? Pourquoi ont-ils la réputation d’être sexy ? Force est de constater qu’ils attisent les rumeurs les plus folles et qu’ils s’entourent d’un bon nombre de mystères. En voilà le secret…

Un symbole de beauté très convoité

Avant toute chose, apprenez que les fossettes sacro-iliaques sont génétiques. Hélas, ceux qui n’en possèdent pas doivent se faire une raison. Cela ne dépend pas de nous : elles se forment grâce aux os qui s’imbriquent au pelvis. On ne peut donc ni les faire disparaître, ni les faire apparaître. Certaines personnes naissent tout simplement avec ces fossettes au niveau de la chute de reins. Pour les femmes chanceuses qui en ont, ces petits trous sont communément appelés « salières de Vénus ». Moins courantes chez les hommes, ces fossettes sont surnommées « salières d’Apollon ».

Selon des croyances, plus les fossettes sont bien marquées, moins la graisse est présente, ce qui prouverait que la personne est en bonne santé et qu’elle a une bonne circulation sanguine. Il est toutefois possible que ces trous soient moins visibles chez les personnes avec l’embonpoint. En effet, lorsqu’il y a une épaisse couche de graisse recouvrant le bas du dos, ces fossettes ne se verront pas. Puisqu’il n’y a aucun moyen de perdre de la graisse à un endroit spécifique du corps, une réduction globale du pourcentage de graisse corporelle est nécessaire pour rendre ces fossettes plus visibles.

Mais pourquoi tant de gens sont-ils autant subjugués par ces deux trous au niveau dos ? Tout simplement parce que depuis toujours, ces fossettes alimentent les rumeurs les plus sulfureuses. Elles ne sont pas seulement jolies à regarder, elles incarnent tout un symbole de sensualité et d’érotisme dans les croyances populaires.

Mythe : Source de plaisir insoupçonné

D’après certaines croyances populaires, celles qui possèdent des « salières de Vénus » seront gratifiées de chance et de bénédictions durant leur vie. Mais, plus intéressant encore, ces minuscules trous sont connus pour être de puissantes zones érogènes ! De quoi largement justifier la corrélation directe avec Vénus ! Il apparaît donc que ces fossettes sur le dos déclenchent un plaisir insoupçonné. Cela vous surprend peut-être, mais selon certaines croyances, elles provoquent plus facilement l’orgasme, durant les rapports intimes, grâce à une meilleure circulation sanguine dans la région pelvienne. Rien pour le moment n’a été prouvé !

En matière de beauté féminine, cette particularité est perçue comme une caractéristique très attrayante. De nombreuses femmes capitalisent sur ces fameuses fossettes en les mettant en avant : ajout de piercing, tatouages à proximité, port des jeans taille basse, des crop tops ou des bikinis. Les fabricants de corsets utilisent d’ailleurs les fossettes à l’arrière comme marques de mesure autour des hanches pour un bon ajustement.

Si bien que toutes ces celles qui n’en possèdent pas, multiplient les efforts pour en avoir. Malheureusement, c’est une peine perdue. Inutile de vous épuiser à la salle de sport, vos tentatives seront vaines. Ces deux trous résultent d’une connexion entre les os et le pelvis. Cette zone ne contient pas de muscles à renforcer. Ces deux creux au bas du dos sont ainsi le fruit de  Mère Nature. Mais, peut-on profiter d’un coup de pouce artificiel ? Qu’en est-il, par exemple, de la chirurgie esthétique ? Eh bien, si vous voulez tout savoir, il existe effectivement certaines procédures qui promettent de vous « dessiner » des salières de Vénus. Mais la technique est assez fastidieuse et très onéreuse. Mieux vaut se contenter de ce qu’on a !

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *