SNCF. Des trains en moins entre Rouen et Amiens : voici pourquoi

SNCF Réseau réalise des travaux en gare de Buchy (Seine-Maritime) : le chantier doit durer deux mois : la circulation de la ligne Rouen Amiens va être impactée. Explications.

Opération de remplacement d’aiguillages, comme ceux qui se dérouleront en gare de Buchy.

Jusqu’au 2 juin 2023, les équipes de SNCF Réseau remplacent et modernisent les infrastructures en gare de Buchy (Seine-Maritime). Des travaux exceptionnels pour renouveler des voies et des aiguillages qui n’auront lieu qu’en deux endroits en Normandie : à Évreux (Eure) et à Buchy donc.

Des travaux qui vont évidemment perturber la circulation des trains et qui se traduiront, sur la ligne Rouen-Amiens, par une réduction de l’offre de transport et la mise en place, par SNCF Voyages, de cars de substitution, notamment lors de l’arrêt total de la circulation des trains, entre le 29 avril et le 1er mai 2023.

Aucun train ne circulera entre le 29 avril et le 1er mai

« Une opération coup de poing, c’est-à-dire durant laquelle la circulation des trains sera interrompue, pour permettre au chantier de se dérouler, est prévue le week-end du 29 avril au 1er mai, du samedi matin 6 h au mardi matin 6 h », signale d’ailleurs Théophile Foucart, directeur de la communication et du dialogue territorial pour SNCF Réseau, qui précise que les usagers ont d’ores et déjà été prévenus en amont.

Durant le reste du chantier qui doit durer deux mois, les travaux seront réalisés essentiellement cinq jours par semaine, du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30, l’objectif étant d’impacter le moins possible les voyageurs pour leurs déplacements.

Le chantier en cinq images.
Le chantier en cinq images. (©SNCF Réseau)

Un investissement de 2,8 millions d’euros

À chantier exceptionnel, coût important : ainsi, l’investissement pour ces travaux s’élève à 2,8 millions d’euros, financés intégralement par SNCF Réseau. Concrètement, les équipes de SNCF vont remplacer quatre aiguillages en gare de Buchy et renouveler 600 mètres de voies et ballast. Les réchauffages d’aiguilles pour trois aiguillages seront également modernisés, pour éviter le gel des installations et leur blocage en période hivernale.

Un remplacement nécessaire tous les 30 ans

« Ces opérations sont effectuées dans le cadre des opérations de grand entretien du réseau ferroviaire et visent à remettre à neuf une partie des installations fixes », poursuit le service communication qui constate que tous les trente ans, il est « nécessaire de remplacer l’ensemble des éléments qui constituent la voie ferrée, à savoir les rails, les traverses et le ballast ».  Maintenir un très bon niveau de performance du réseau, tout en améliorant le confort des voyageurs en garantissant une régularité maximale : des critères qui seraient impossibles à tenir sans ces travaux.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *