Astrid Veillon “seule au monde” dans le sud de la France : sa nouvelle vie de célibataire

Ce 6 juin, France 3 diffusera un tout nouvel épisode de sa série policière à succès, “Tandem”. L’occasion de retrouver la commandante Léa Soler, alias Astrid Veillon, qui s’est d’ailleurs séparée de son compagnon de longue date il y a peu et se “retrouve seule au monde” dans le sud de la France…

Voilà déjà plus de sept ans qu’Astrid Veillon incarne la commandante Léa Soler à l’écran dans la célèbre série policière de France 3, Tandem. Ce mardi 6 juin, elle reprendra du service aux côtés de son camarade de jeu, qui est aussi son ex-mari, Stéphane Blancafort. Et si, dans le feuilleton, la comédienne a une vie sentimentale un brin décousue, dans sa vie quotidienne, elle semblait avoir trouvé chaussure à son pied. Mais ce temps est révolu.

Astrid Veillon séparée de Gilles, le père de son dernier fils

Avant d’être son complice à la scène, Stéphane Blancafort, alias Paul dans Tandem, a été le mari d’Astrid Veillon. Ensemble, ils ont même eu deux enfants, Alice et Thomas. Divorcée de son acolyte depuis bien longtemps, la comédienne de 51 ans avait tourné la page, et refait sa vie depuis 14 ans avec un certain Gilles, paysagiste de profession, avec qui elle a eu un troisième enfant prénommé Jules. Mais, si le couple semblait avoir trouvé l’équilibre parfait, le 18 mai dernier, bouleversement de situation : l’actrice a annoncé s’être séparée de son fils de 13 ans dans les colonnes de Gala.

“Nous sommes séparés, pour l’instant. Nous ne regardions plus dans la même direction, nous n’avions plus les mêmes envies. Je ne juge personne mais je préfère cette situation à celle d’un couple qui reste ensemble pour les enfants, mais ne cesse de se faire du mal”, a-t-elle déclaré à nos confrères. Pour autant, après quatorze ans de vie commune, pas question pour les deux ex de se tourner le dos. À en croire Gala, ils continueraient de se voir régulièrement pour le bien de leur enfant.

Astrid Veillon “seule au monde” dans le Lubéron… “C’est divin”

Jules verrait d’ailleurs quasi quotidiennement son père, puisqu’Astrid Veillon a fait le choix, il y a déjà plus d’une dizaine d’années déjà, de déserter le tumulte de la capitale au profit du paisible Lubéron. Ainsi, elle vit depuis non loin du village de Lourmarin. Une vie au calme qu’elle avait accepté de détailler dans le journal Notre Temps en 2021. “À cinq minutes de la maison, je me retrouve seule au monde pour me balader dans un écrin de nature et méditer au soleil avec le chant des oiseaux et des cigales… C’est divin“, avait notamment expliqué qu’elle qui connaît bien le Sud de la France puisqu’elle a passé une bonne partie de son enfance, et son adolescence, à Aix-en-Provrence.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *