Elle se fait tatouer le prénom de son petit ami sur le front et répond aux gens qui disent qu’elle le regrettera

Une influenceuse résidant à Bali n’a pas hésité à se faire tatouer le prénom de son petit ami sur le front. Un acte d’amour vivement critiqué sur les réseaux sociaux.

Ana Stanskovsky est une créatrice de contenu suivie par 108 000 abonnés sur Instagram. Hier, la jeune femme a choqué ses followers après avoir partagé une vidéo dans laquelle elle se fait tatouer le prénom de son petit copain sur le visage.

Sur les images, on aperçoit l’influenceuse en train de se faire tatouer le prénom «Kevin» sur le front. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’expérience semble légèrement douloureuse.

En effet, Ana se tortille et fronce les sourcils alors que l’aiguille s’enfonce dans la peau. Mais cette dernière ne peut masquer son sourire et sa joie lorsque la séance de tatouage se termine.

Sans réelle surprise, sa publication n’est pas passée inaperçue. Et la jolie blonde a reçu une vague de moqueries de la part d’internautes choqués par l’emplacement du tatouage.

«Kevin va adorer ! Ton prochain petit ami va le détester», «En tant que tatoueur, je ne ferais jamais ça à un autre être humain», «C’est tellement stupide», peut-on lire parmi les nombreuses réactions négatives.

L’influenceuse répond à ses haters

Mais ce n’est pas tout ! De nombreuses personnes affirment que la jeune fille risque de regretter son geste. Une chose est sûre : Ana ne moque éperdument des critiques et autres avis.

Dans une autre vidéo, celle qui réside à Bali répond aux critiques et explique que ses choix lui appartiennent : «Tout le monde me dit que je vais regretter, mais à chaque fois que je me regarde dans le miroir, je me dis que je suis amoureuse», a-t-elle déclaré.

Avant d’ajouter : «Je suis amoureuse de mon tatouage et de mon petit ami. Je pense que si vous aimez vraiment quelqu’un, vous devez juste le prouver (…) Je ne vais certainement pas le regretter. comment pourrais-je le regretter, c’est magnifique».

À noter que certains internautes sont persuadés que le tatouage est faux. Une accusation démentie par la principale intéressée, qui affirme que son tattoo est «bien réel».

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *